François Bailly Maître du Team Scott les Saisies

remporte sa première Transvésubienne en 6H16 minutes

1- François Bailly Maître Scott les Saisies

2- Thibault Vassal Spécialized

3- Vincent Julliot Bike Magazine

http://www.universalbikeracing.com/Transvesubienne-depeche-vtt-1098.html

http://www.avalanchecup.com/

Compte rendu de course par François:

Course toujours aussi jolie, mais toujours aussi dure. Parcours très exigent, du début à la fin. Je commence mal la journée, puisqu’après une demie heure de course mm pas je crève en montée pourtant avec des pneus résistants. Sans doute la boue qui, comme colle a retenu un caillou pointu et à force des tours de roue a perforé le pneu. Un peu d’angoisse, mais la course va être longue et je me sais un peu plus rapide que mes concurrents en montée. J’ai donc le temps de revenir mais le doute est présent et j’ai peur qu’une nouvelle crevaison vienne m’arrêter !!

Je repars autour de la 50ème place avec à peu près

6’

de débours sur la tête. Je ne m’affole pas et reprends les places une par une. Je rentre sur la tête après 3H30 d’effort au niveau du Cros d’Utelle. Je creuse de suite un écart assez conséquent, je me suis donc mis sur un rythme me permettant de conserver cette avance mais sans me mettre dans le rouge car l’arrivée est encore loin. J’ai bien pensé à m’alimenter tout au long de la course, j’ai bu

4 litres

et demi durant les 6h d’effort. J’ai utilisé la boisson Power bar qui m’a permis d’avoir un apport en glucides, sels minéraux réguliers pour éviter les crampes, hypo,… A l’inverse de certaines boissons, je ne m’en suis pas lassé le goût étant agréable. En plus j’ai mangé quelques Power bar ENERGISE et des Power gels.

Quant au vélo, le Génius est bel et bien l’arme absolue pour cette épreuve qui à mon sens incarne l’esprit du VTT. Par sa légèreté, les ascensions deviennent forcément plus faciles. Par ailleurs le blocage intégral au guidon grâce au Twinlock permet sur les sections roulantes de gagner vraiment en efficacité et vraiment facilement. Pendant la course, j’ai sans arrêt utilisé cette manette pour passer du mode bloqué, au mode montée et au mode full pour les descentes.

Alliant légèreté, performance en montée et en descente, passage aisé d’un mode à l’autre, le Génius est le parfait compromis pour

la Transvésubienne.

Une assistante au top : merci à ma sœur qui m’a suivie tout le long et qui m’a permis de me ravitailler dans de supers conditions.

Fran_ois_Bailly_Maitre_247